HNHP : Histoire Naturelle de l'homme préhistorique

UMR 7194 Museum d'Histoire Naturelle de Paris-UPVD-CNRS

A+ A- Aa
Partager cette page :
Cherchant à se définir au sein de son environnement et face à l’avenir, l’Homme doit se rappeler qu’il est, depuis plus de deux millions d’années (la période Quaternaire), le grand témoin, mais aussi l’un des acteurs, de l’évolution du climat, des milieux et de la biodiversité. C’est dans cette optique que l’UMR 7194, Département de Préhistoire du Muséum national d’histoire naturelle, étudie et enseigne –au sens le plus large du terme– une préhistoire naturaliste et interdisciplinaire, ancrée sur une démarche patrimoniale dont les mots-clés sont lignée humaine, environnements, comportements, et temps long. En interaction constante avec les autres composantes du Muséum, et avec de nombreuses unités relevant du CNRS et des universités, elle développe un projet largement ouvert sur des réseaux scientifiques nationaux et internationaux.

Responsables de plusieurs chantiers de fouilles programmées, en France et à l’étranger, les membres de l’UMR 7194, y compris les étudiants - chercheurs et les collaborateurs bénévoles, participent à leur valorisation scientifique ainsi qu’à celle des fonds patrimoniaux qui en sont issus. Ils contribuent pleinement par ailleurs à la gestion et à la valorisation scientifique des riches collections du Muséum, activité qui implique une participation aux actions muséographiques : industries préhistoriques lithiques et osseuses, ossements humains, faunes fossiles et actuelles et préparations palynologiques.

Directeur

Axes de recherche

  • Dynamique des premiers peuplements humains
  • Comportements des Néandertaliens et des Hommes anatomiquement modernes replacés dans leur contexte paléoécologique
  • Paysages archives sédimentaires matériaux

Équipements

  • Une plate-forme de sédimentologie - micromorphologie : caractérisation des sédiments, des modes de transport et des conditions de leurs mises en place.
  • Une plate-forme de géochronologie : datation des restes dentaires fossiles par méthode U/Th-ESR combinées ; datation de sédiments alluviaux, éoliens ou marins par méthode ESR ; paléomagnétisme.
  • Une plate-forme de palynologie : analyses palynologiques de séquences sédimentaires pléistocènes et holocènes ; interprétations paléoenvironnementales.
  • Une plate-forme de caractérisation des matériaux archéologiques : caractérisation des matériaux archéologiques et sédimentaires; altérations taphonomiques.

Projets de recherche financés

  • ANR PremAcheuSept
  • Projet européen prehSEA
Partager cette page :

Mise à jour le 27 janvier 2017